Celebrating the little things in my big little life

untitled-2.jpg

On Monday 24th June, Summer and I headed into the city to meet up with our friend Josie whom we hadn’t seen in two (!!!) years! Despite chatting pretty much every day online we haven’t had the opportunity to meet in person very often. We actually met through blogging about 4-5 years ago, it’s crazy to think that if I hadn’t fallen into this hobby our paths would never have crossed. For that reason alone I was in such a good mood when we took these pictures!

I’m typing this from Summer’s bedroom back home in France. We flew back a couple of days ago after a month long trip to the UK, time went by all too quickly but I equally feel as though I’ve been away for months. I was able to treat both my introverted self who was craving an escape from the family home, and the adventurous side of me who was calling out for experience and discovery. Living at home has its upsides but ultimately I do feel that you lose a part of your independence when you don’t have a place of your own. Despite being overwhelmed by the turbulent city of London upon my arrival, I left feeling better and lighter than I had felt the entire year. My eyes had been opened to the world of possibilities the big city has to offer and my mind benefited from the quiet living quarters: free from the anxiety of working a job I didn’t enjoy, I took the time to breathe and think. This post is going to be a deep (and philosophical) one.

-

Le Lundi 24 Juin, Summer et moi se sont dirigées vers la grande cité pour rencontrer Josie, une amie que nous n’avions pas vue depuis 2 ans ! Malgré nos communications quotidiennes nous n’avons pas eu l’occasion de se voir en personne très souvent. On s’était rencontrée via blogging il y’a 4 ou 5 ans, c’est étrange de penser que si ce n’était pas pour cela, nos chemins ne se seraient jamais croisés. Pour cette raison là j’étais de si bonne humeur lors de ce shoot ! A l’instant je suis en France, posée dans la chambre de Summer. Nous avons quitté l’Angleterre il y’a quelques jours après un voyage de quatre semaines. Le temps est passée beaucoup trop vite mais j’ai également l’impression d’y avoir passé plusieurs mois. C’était l’occasion de traiter mon côté introverti qui cherchait l’évasion de la maison familiale, ainsi que mon côté aventureux qui brulait d’envie de vivre de nouvelles expériences. Vivre à la maison a ses avantages certes, mais je pense que nous perdons pas mal d’indépendance quand nous n’avons pas notre propre maison/appart. Malgré un début assez bouleversant, j’ai quitté Londres avec l’esprit clair. J’étais infiniment plus heureuse que le début de l’année. J’ai redécouvert toutes les possibilités que Londres peut offrir. J’ai aussi beaucoup bénéficié du logement plutôt silencieux : libre d’un travail qui ne me plaisait pas, j’ai pris le temps de respirer et de réfléchir. Je vous invite cependant à une lecture plutôt philosophique.  

untitled-6.jpg
untitled-7.jpg

It’s been a year since I published a post entitled ‘the bilingual nomad’. I spoke about how my experience growing up abroad has impacted my life choices in my early-twenties. It feels right to open up this topic again, in some ways I’m in a very similar situation as last year however I really appreciate how much I’ve learned and accomplished since then, feats of varying degrees of importance yet all feats to be proud of. I’ve always been one to celebrate the little things, whether it’s taking the plunge and changing my hair, learning how to knit or getting my first job in France- these are all experiences that deserve a spot in Holly’s book. I often find myself overwhelmed with excitement at the thought of what could be added to this story of mine. It’s very dramatic of me to say, but gods I am so much more than a broke millennial with a degree working in retail- I accept the unpredictability of life, its complicated, messy journey. A shift in perspective is all I needed to climb out of the dark hole I was stuck in at the beginning of the year. That small break in the UK gave me the space I needed to reflect on all of this.

I have to remind myself that my life won’t begin when I have that dream job or a house, it’s happening right now and I’d be doing myself a big disservice if I didn’t appreciate all the things I’ve learnt and the skills I’ve acquired along the road. I mean I’m fully aware that my knitting project gets me no closer to working my dream job in Cinema but that won’t stop me from enjoying it. I can no longer afford to breathe negative thoughts and energy in to my temporary jobs. Everything I do on a day-to-day basis contributes to this big little life of mine.

-

J’ai publié ‘the bilingual nomad’ il y’a un an maintenant : un article dans lequel j’ai parlé de ma jeunesse en France et comment cette expérience a influencé mes choix plus tard dans la vie. Je veux profiter de cette occasion pour encore développer ce sujet, je suis dans une situation similaire que l’année dernière mais j’apprécie tout ce que j’ai appris et ce que j’ai accomplie dans ce temps, des réussites plus ou moins importantes mais des réussites tout de même. J’ai toujours célébré l’accomplissement d’un but, petit ou grand : que ce soit une nouvelle coiffure, l’apprentissage du tricot ou mon premier travail en France- ce sont tous des expériences qui ont droit à une place dans le cahier d’Holly. Y'a tant de choses à ajouter à ce cahier, des choses que je ne pourrais imaginer à l’instant. C’est une pensée gratifiante, palpitante même. J’avoue que ce qui va venir ensuite est une pensée dangereusement dramatique mais certes je me lance quand même : je suis tellement plus que mon travail, plus qu’une jeune fille diplômée, fauchée, qui travaille dans le commerce. Il est temps que j’accepte la nature imprévisible de la vie et sa trajectoire certainement compliquée. Ce petit séjour en Angleterre a entrainé ce changement de perspective, ce qui était fort désiré après un début d’année assez misérable. Il faut que je me rappelle que ma vie ne commencera pas quand j’aurais mon métier de rêve ou une maison, elle est en jeu à cet instant et ça serai une insulte de ne pas apprécier tout ce que j’ai appris et les compétences que j’ai acquises aujourd’hui. Par exemple, je sais très bien que mon projet de tricot ne m’emmènera pas à mon travail de rêve dans le Cinéma mais je vais continuer à en prendre tirer du plaisir. Je ne peux plus respirer de l'énergie et des émotions négatives dans un travail temporaire. Tout ce que je fais au quotidien contribue à cette grande petite vie.  

untitled-5.jpg

What else has been going on in this big little life of mine? A few things: a got called in for a job I didn’t apply for after my details were passed along by a previous employer who was ‘very impressed’ by my work, as you can imagine that gave me one hell of a confidence boost! This summer will be a busy one indeed with 3 different jobs, hopefully it will enable me to move forward sooner than expected. I have also been fully immersing myself in instrumental music: Experience by Ludovico Einaudi is possibly one of the most beautiful pieces to have ever blessed this earth. Nothing gets my heart going like instrumental music, it’s something I’m genuinely so passionate about. It fuels my imagination like nothing else. I must have created thousands of short-stories to these melodies by now. The unnamed characters, worlds and buckets of undiscovered magic lying dormant in my mind is brought to life with every new listen. Finally, I have been laying about plans for some personal summer projects and have created a serious ‘to-do list’, which is currently hung next to my bedroom mirror. Two items have been crossed out this week, another little feat to be celebrated.

I hope you’re all having a lovely week, if you can, take a moment to listen to Experience. You won’t regret it, I promise!

-

Alors quoi de nouveau dans ma vie ? Plusieurs choses : j’ai reçu un appel pour une poste pour laquelle je n’ai pas donné mon CV, suite au conseil d’un ancien employé qui était ‘très contente’ de mon travail donc comme vous pouvez imaginer, je suis très contente ! Un été qui s’annonce donc assez chargée avec 3 emplois différents, espérons que cela m’emmènera au prochain chapitre plus rapidement que prévu. Je suis actuellement immergé dans la musique instrumentale, plus précisément Experience de Ludovico Einaudi qui est sans doute l’une des plus belles pièces composées dans le monde. C’est une vraie passion, ce genre de musique m’inspire sans faute à chaque écoute. J'ai dû imaginer des milliers d’histoires dans ma tête grâce à ces mélodies. Toutes ces personnages et leurs mondes sont éveillées à chaque nouvelle écoute. En enfin, j’ai mis en place une liste de taches à compléter cet été, deux taches ont déjà été exécutées. Encore une petite réussite à célébrer ! J’espère que votre semaine se passe bien, si vous pouvez prenez le temps d’écouter Experience. Vous ne le regretterez pas, je vous le promets ! 

Holly x

Holly is wearing:

Nlack long-sleeved top from Mango (4-5 years old, still in perfect condition!)

Linen trousers from Massimo Dutti (borrowed from Summer)

Faux-leather lace-up shoes from Zara (3+ years old)

#BuyLessBuyWell