24 February 2018

Vintage Ralph Lauren

This post is in collaboration with Rokit Vintage.

Yes, you read that right - this is the 2nd designer piece I now own. The first was this beautiful Tommy Hilfiger navy trench coat I got in a mall in Florida for $70 (reduced from a whopping $300!) and now this vintage Ralph Lauren blazer through our collaboration with Rokit Vintage (read our lookbook post here) It was a bit of a risky piece to style, with the defined shoulder pads, the colour & the fact that it wasn't a longline design - all characteristics I'm unfamiliar with when it comes to my personal style. So why did I choose it? I loved the stitching detail, the thickness of the material and the frenchie aspect of it. I knew as soon as I tried it on for the 1st time that I had to shoot it in the nearest little town (a 20 minute drive away) so I could capture this specific feel.

Ceci est la deuxième pièce de marque que je possède, la première étant ce très joli trench de Tommy Hilfiger que j'ai trouvé dans un mall au Floride à $70 à la place de $300! Et maintenant ce blazer Ralph Lauren vintage qui m'appartient grâce à une collaboration faite avec Rokit Vintage. En réalité ce blazer n'était pas très évident à stylé, il détient les caractéristiques que je n'ai pas habitude à voir dans mon armoire: les épaulettes frappantes, la couleur et le fait que ce n'est pas un blazer très long. Donc pourquoi l'avoir choisi? J'ai adoré les détails de la couture, l'épaisseur du matériel et son côté un peu frenchie - ça m'a tout de suite rappelé le streetstyle français, et donc pour renforcer cet aspect là j'ai décidé de photographier ce look dans la petite ville la plus proche (qui se situe à environ 20 minutes de conduite).



I'm really impressed with the quality, it can be a bit of a risk with vintage or second hand clothes. I did have high expectations due to the designer tag, and I couldn't be happier with it. It doesn't leave a lot of room for layering, but at 100% cotton it's incredible warm - not to mention well fitted! I wanted to give the outfit a modern feel whilst leaving the blazer as the statement piece, a balance not always achievable, alas, I was quite up for the challenge. I kept it really simple with a fail-safe cotton tee and black cropped jeans combination, paired with these lace up heels & a touch of burgundy with my bucket bag. 
J'étais très impressionné par la qualité du blazer, évidemment le fait que c'était une pièce de marque a haussé mes attentes - mais il faut quand même toujours se méfier avec les pièces vintage. Il y a peu de place pour le 'layering' mais à 100% cotton il garde plutôt chaud, et c'est aussi une pièce assez ajustée. Je voulais créer un look moderne tout en gardant le blazer vintage comme pièce principale, un équilibre qui n'est pas toujours réalisable mais que j'ai quand même tenté de faire. Je l'ai gardé plutôt simple avec un t-shirt noir et un cropped flared jean, des chaussures à talons et un peu de couleur grâce à mon petit sac.


I thought I'd talk a little more about my appearance in these pictures, more specifically my skin. This is the first time ever in the history of The Twins Wardrobe that I'm NOT WEARING FOUNDATION  or BB cream in pictures, only concealer and powder. This is something I had always hoped for, but never really thought it would happen. It's not even because my skin has improved, it's basically because I spent all my money on Lord Of The Rings location tours in NZ so the old bank balance needs time to recover before investing in some new products. So, I'm out of skincare and foundation. With only one tube of sunscreen moisturiser left, what else can a gal do but grin and hope for the best?

Although I do still have the occasional spots on my face, my main issue has always been my very apparent large pores and oily skin - not to mention the body acne that still flares up now and then on my chest and shoulders (NOT fun - a post for another day). There is nothing I can do about the pores. It's genetic. Skincare can reduce them to a certain extent, primer & concealer can make them less noticeable - but they will always be there, and I've learnt to accept it. Yes, it sucks. But I'm ok with it. I never wear make-up at home unless I'm going out or meeting people, and even going out bare-faced doesn't phase me in the slightest anymore. And you've probably noticed that I very, very rarely remove spots or pores in our pictures. If there's one monster zit then yes, I will probably remove it for your sake - but most of the time, you'll notice all of our little skin flaws on display. Although I have never been tempted to photoshop our pictures (longer limps, slimmer waist...) I can't deny that sometimes I'm tempted by airbrushing, but only on Instagram. 

I don't think it's because I'm insecure about my skin, it's more the fear that if I don't, then my pictures will appear less professional. Do you ever scroll through Instagram and wonder if you're the only 22 year old blogger with mouth lines & pores? What? How?? Surely I'm not the only one. Then it hits me that facetune and editing apps exist and some people could potentially be using them (which is fine, don't get me wrong!) but I can't help but wander if the reason (apart from you-know-what) that my Insta isn't growing is because I don't photoshop my skin, hence them appearing less professional and potentially restricting my audience reach. 



Pour la première fois sur The Twins Wardrobe, je ne portes pas de fond de teint dans ces photos, seulement du concealer et un peu de poudre. J'ai toujours espérer partager des photos avec moins de maquillage mais honnêtement je ne pensais pas le faire (pas tout de suite en tout cas) A vrai dire, ce n'est pas parce-que ma peau s’est améliorée, mais plutôt parce-que j'ai plus de maquillage, et j'ai dépensé pas mal de sous au Nouvelle-Zélande (pour visiter les lieux utilisés dans le Seigneur des Anneaux) et je suis pas en position d'achéter de nouvelles cosmétiques.  

Même si occasionnellement ça m'arrive d'avoir un bouton ou deux sur mon visage, en réalité ce n'est pas la chose qui m'embête le plus. J'ai des pores très visibles et la peau un peu grasse, et de l'acné qui réapparaît de temps en temps sur mon dos, mes épaules et ma poitrine (pas top, j'écrirais surement un article dessus un de ces jours). Je ne peux rien y faire en ce qui concerne les pores. C'est génétique. Les soins de la peau peuvent les diminuer jusqu'à un certain point, le maquillage peut les rendre moins apparentes, mais ils y seront toujours, et j'ai finis par leur accepter. Ça ne me dérange pas autant qu'avant, je ne porte jamais de maquillage à la maison, sauf si je socialise - mais ça ne m'empêche jamais de sortir visage nu. Vous avez surement remarqué que je retouche très rarement nos boutons ni nos pores dans nos photos. Si un jour il y a un immense bouton rouge sur le nez, oui, je l'enleverais. Mais pour la plupart du temps, je laisse toutes nos 'imperfections' en évidence.

Pourtant, ça m'arrive d'être tentée par 'l’airbushing' (plus sur Instagram)- mais ce n'est pas parce-que je manque de confiance par rapport à mon apparence, mais parce-que je crains que si je ne le fais pas, nos photos seront considérées comme moins professionnel. Est-ce que ça vous arrive sur Insta de vous demander si vous êtes la seule bloggueuse de 22 ans qui a des lignes sur son visage? Impossible d'être la seule à en avoir, surement? Et puis je me rappelle que des apps de 'facetune' existent pour nous donner un peau lisse et sans rides, pores, rien - et que plusieurs personnes pourraient être en train de les utiliser (ce qui ne m'embêtes pas!) mais c'est à cause de ce dernier que je me demande si c'est peut-être ce manque de retouches / airbrushing qui rend mes photos moins professionnelles, empêchant mon Insta de s'accroître.


Now, I do edit my pictures: contrast, shadows, sharpness etc - but would making my skin appear smoother truly make a difference? Is airbrushing required for pictures to be considered more 'professional'? Maybe it wouldn't, maybe I just need to really work on my photography and editing skills. Nevertheless, I would love to hear your thoughts on it. I personally feel that pictures can be professional with the presence dark circles, spots, laugh lines, wrinkles, for me it makes them more raw, real and beautiful - but what do you think? Of course beauty standards come into play here too, but are you ever tempted by facetune or the airbrush / healing tool on editing apps? Why? What makes a picture 'professional looking' for you? Do you think it has an effect on the quality of someone's content? Let me know!

En effet, je retouche mes photos en ce qui concerne le contraste, l'acuité, la lumière, les ombres etc - mais si je décidai de rendre ma peau plus lisse, est-ce que ça changerait quelque chose finalement? Est-ce que mes photos seront considérées comme étant plus professionelles? Peut-être que non, peut-être qu'il suffit juste d'améliorer mes techniques de retouches actuelles. Néanmoins, j'aimerais savoir ce que vous en pensez de ce sujet. Biensure il y a les standards de beauté qui jouent un rôle dans tout ça, mais qu'en pensez vous? Personnellement, je trouve les photos avec la présence de cercles noirs, de rides, de boutons etc comme étant professionnelle - ça les rends plus naturelle, plus vif, plus joli! Qu'est ce qui rend une photo 'professionnelle' selon vous? Est-ce que ça vous tente d'utiliser les apps pour modifier votre peau? Est-ce que ça joue un rôle important dans la qualité d'un blog? Bref, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Summer wears
Ralph Lauren vintage blazer via Rokit Vintage (more here)
& Other Stories cropped flare jeans - black cotton tee
Zara lace up shoes
Marks & Spencer bucket bag
SHARE:
Blogger Template Created by pipdig